Un Nouveau Regard

Repartir pour mieux continuer...

22 janvier 2009

Rupture

coeur_brise

"Si l'amour est un art difficile, la rupture l'est bien davantage encore"

Que dire à quelqu'un qui vient de vivre une rupture, qu'elle en soit le protagoniste ou non ?

Comment faire pour soutenir une personne qui vient de se briser le coeur ainsi que celui de son compagnon ? La rassurer en lui disant qu'elle a fait le bon choix ? En étant à ses côtés pour la soutenir en cas de besoins ? En lui disant que c'est jamais facile, mais que l'être humain a cette faculté d'oublier les blessures, et qu'avec le temps, son coeur se cicatrisera de lui-même ? Et si tout cela elle le savait déjà ? Elle se sentira soutenue et entourée et c'est déjà bien, mais ça ne lui hôtera pas la douleur qui l'envahit. Ca n'empêchera pas ses larmes de couler.

C'est la suite logique de toute rupture. Peut-on y échaper ? Après un véritable amour, ou lorsque l'amour n'est pas la cause de la séparation, est-il possible d'abréger la souffrance ? Nous en remettons nous vraiment un jour ? Peut-être que cela nous rendra plus forts, mais comment rendre la douleur plus douce ?

On peut aussi se dire que la rupture n'est jamais facile mais qu'elle a ça de beau qu'elle suit un véritable amour. Même si celui-ci est maintenant terminé; il a existé, il a vécu.

La seule solution pour ne pas souffrir est de rester seul, mais cela nous rendrait-il plus heureux ? Je ne pense pas. C'est vrai, au final si on se contente de traverser l'existance en rejettant tout se qui peut nous aider à nous sentir bien, juste pour éviter de nous sentir mal, ne risquons-nous pas de nous gâcher la vie ?

Difficile est l'amour. Difficile de réconforter quelqu'un qui souffre. J'espère être à la hauteur ! J'espère qu'elle sait que je l'aime et que je suis là pour elle. La voir si triste, me brise le coeur. J'aimerai pouvoir prendre la moitié de sa douleur, pour la soulager un peu, mais je ne peux pas. Elle est face à elle, seule. Elle m'aura à ses côtés, mais elle devra trouver en elle, la force de s'en remettre et de tourner la page, afin qu'une nouvelle histoire, seule ou à deux puisse être écrite à l'encre indélébile.

Posté par valmandy à 22:04 - Auto-Psychanalyse - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Le chagrin peut rendre une vie tout grise

    comme c'est bien dit tout ca et..vrai
    bien souvent on reste seule en se disant qu'il vaut mieux comme ca , ainsi plus de chagrin , plus de pleurs MAIS plus de chaleur non-plus !
    ENFIN , c'est le destin et nuls ne peut y echapper
    et a part ca , comment va la Suisse ? la Laponie se profile a l'horizon ? j'ai hâte de voir ca !
    ici , calme plat , rien a dire , fait blanc c'est tout !
    je te souhaite une bonne semaine- bisous du Quebec - dany

    Posté par cherielle, 26 janvier 2009 à 17:04

Poster un commentaire